La plus petite ville d'Europe
Menu

log rue5

frendeitptes

Index de l'article

gillarens

 

Histoire de Gillarens

Gillarens est une commune du district de la Glâne dès 1848. À la frontière entre Fribourg et Vaud, elle fait partie, depuis 2001, de la commune de Rue.
Les étapes successives du nom: Xlle siècle : Gislerens, 1225: Gislarens, 1273: Gillarens.
131 habitants en 1811, 152 en 1850, 224 en 1900, 272 en .50, 207 en 1960, 160 en 1980, 177 en 2000.

Entre 1147 et 1150, l'abbaye de Saint-Maurice céda contre un cens sa terre de Gillarens au couvent de Hautcrêt. Une famille noble de Gillarens est mentionnée aux XIlle et XlVe siècles. Gillarens fit partie de la châtellenie de Rue sous les Savoie jusqu'en 1536, du bailliage fribourgeois du même nom jusqu'en 1798, puis de la préfecture de Rue jusqu'en 1848. Au spirituel, Gillarens relevait de la paroisse de Promasens; une filiale était dédiée à Marie (mentionnée dans la visite de 1453). Les communies de Gillarens s'unirent à ceux de Chapelle (Glâne) pour demander un chapelain; ce bénéfice fut établi en 1674. Orphelinat pour filles, le Foyer Saint-Jean Bosco fut transformé en 1987 en foyer d'accueil pour mères toxicomanes, puis en 1993 en home pour handicapés (Fondation la Collée). Gillarens est resté agricole (blé, pommes de terre, betteraves, élevage et production laitière).

Bibliographie
Dict., 9, 281-297
La Liberté, 27/28.81987
Evelyne Maradan, Dictionnaire historique de la Suisse